Un Gobert nouvelle dimension


Temps Mort a déjà consacré un article aux Utah Jazz faisant la part belle à cette jeune génération émergeant au plus haut niveau : Gordon Hayward, Derrick Favors et surtout Rudy Gobert. Pourtant, depuis près d’un mois un nouvel élan semble animer les Jazz. La franchise est tout simplement devenue l’attraction de la Ligue Nord Américaine. Quel a donc été ce facteur X : un départ dans les derniers instants du mercato hivernal compensé par l’explosion d’un joueur, « the one and only » Rudy Gobert.

THIS IS THE GOBEEEERRRTTTTTT REPORT

Depuis le départ du turc Kanter, son ex rival dans la raquette des Jazz, Gobert est un autre homme. Un homme bien plus confiant, bien plus extraverti et surtout bien plus performant en attestent ses statistiques qui ne cessent de progresser (cf tableau et graphique). C’est simple, depuis son entrée dans le 5 de départ du Jazz, le géant frenchie plane : 11 points à 53%, 13 rebonds (dont 19 et 22 prises respectivement contre Détroit et Houston lors des deux dernières sorties) et renvoie dans les cordes les joueurs adverses avec plus de 3,5 contres… KABOUMMM !! De fait, Gobert est devenu l’attraction de toutes la Fantasy.

Capture d’écran 2015-03-15 à 16.17.00

Capture d’écran 2015-03-15 à 16.18.43

D’autant que c’est la franchise qui profite à plein de son nouveau joueur vedette : avec un bilan de 10 victoires pour 2 défaites depuis la clôture du mercato, Utah affiche l’un des tout meilleur bilan de la ligue derrière Indiana. En prime, l’équipe a épinglé quelques beaux trophées sur son tableau de chasse : Houston, Memphis, Spurs et Milwaukee.

La question qui se pose dorénavant, c’est de savoir à quelle sauce sera mangé l’ogre français au moment des récompenses de la fin de saison. Entre la couronne de Most Improved Player* et celle de Defensive Player of the Year, notre coeur balance… Pour ces deux trophées la concurrence est rude. En effet, si un consensus émergeait autours de J. Butler comme MIP il y a de ça 2 mois, les cartes ont été largement rebattues depuis et Gobert pourrait tenir la corde. Comme on l’a vu sur le tableau, le minot a plus que doublé ses stats depuis la saison passée : de 2,3 points – 3,4 rebonds – 1 contre l’an passé a 7,5 pts – 8,5 rebonds – 2,3 blocks cette saison. A ce rythme là, il sera à 17 points, 17 rebonds et 6 contres l’année prochaine…Idem concernant le titre de Meilleur Défenseur de la ligue, où DeAndre Jordan, Anthony Davis et Rudy semblent jouer au coude à coude. A noter que les Jazz sont, avec Memphis, la meilleure défense de la ligue. En tout cas, Gobert qui succéderait à Noah, ce serait un gros COCORICO sur la ligue.

« Allez les bleus on est tous ensemble, c’est le grand jour la France est debout », sacré Johnny Boy

Enfin, en voyant Gobert à ce niveau là et avec le retour en forme des Parker et Batum, on se dit que l’automne va nous réserver des belles soirées de basket. Comment ne pas avoir la banane en bon supporteur ? L’Euro, qui plus est organisé en France, n’a jamais autant été à la portée des bleus qui vise un doublé après le titre de 2013. Ce sera sans doute la meilleure équipe jamais alignée dans l’histoire du basket français. Aux armes citoyens….

*joueur ayant le plus progressé entre les saisons 2013-14 et 2014-15

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s